Quelle répartition du gaspillage alimentaire entre les acteurs ?

Dans l'Union Européenne, les 89 millions de tonnes de déchets alimentaires se repartiraient comme suit : 42 % issus des ménages, 39 % de l’industrie agroalimentaire, 14 % de la restauration et 5 % de la vente au détail et en gros. Ces chiffres, qui datent de 2006, sont cependant à prendre avec précaution, les périmètres des études menées variant en fonction des pays. Par ailleurs, cette étude ne tient pas compte des déchets alimentaires à l’étape de la production agricole, on peut donc considérer que le chiffre des déchets alimentaires produits en Europe est en fait plus élevé que cela.

En France, selon la dernière étude l'ADEME, les 10 millions de tonnes de denrées alimentaires gaspillés chaque année se répartissent comme suit : 32% de la production, 21% de la transformation, 14% de la distribution et 33% de la consommation. Tous les acteurs sont donc concernés. 

La répartition du gaspillage alimentaire entre les acteurs varie cependant selon le type de produit consommé de façon considérable, comme représenté dans le graphique ci-dessous : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Focus sur le secteur consommation :

  • D’après l’ADEME, une personne gaspille en moyenne, par an, entre 20 et 30kg de denrées alimentaires (soit environ un repas jeté par semaine), dont 7kg non consommés encore emballés. Ainsi, pour un foyer de 4 personnes, en moyenne, 500 € de nourriture sont gaspillés chaque année.

  • Selon le FNE, la moyenne du gaspillage alimentaire en restauration collective se situe à hauteur de 167g par plateau, soit quasiment 1/3 du poids d’un plateau adulte moyen (environ 600g). Ce chiffre est variable selon le type d’établissement. En centre médico-social, ce chiffre s’élève à 264g par plateau en moyenne.

 

Plus d’informations :