Quel gaspillage alimentaire chez les commerçants et les distributeurs  ?

 

Le Ministère de l’agriculture a réalisé une étude sur les déchets alimentaires (et non uniquement le gaspillage alimentaire) des métiers de la remise directe (restauration et distribution). Celle-ci s’appuie sur des estimations faites sur de faibles échantillons.

 

Les pertes et gaspillages alimentaires enregistrés sont en moyenne de 197 tonnes par an pour un établissement de type supermarché ou hypermarché et de 1,6 tonnes par an pour une épicerie. On peut citer l’exemple du Leclerc de Templeuve, qui a positionné ses initiatives de réduction du gaspillage à partir d’un état des lieux : pour ce magasin d’une superficie de 5000m2, 200 tonnes de denrées alimentaires (hors emballages) sont jetées par an, ce qui représente 225 000 équivalent repas par an (selon Annabelle Marie-Jeanne, responsable développement durable de Greentag, lors du forum Greencook du 18 juin 2013).